LE DROIT DE TOUS
A LA DIGNITE

Phase finale du concert tournant dans les prisons civiles du Bénin

CHRISTHELLE HOUNDONOUGBO REDONNE ESPOIR AUX DÉTENUS DE OUIDAH À TRAVERS UN DISCOURS ÉMOUVANT

Sur l’initiative du Président de la République, l’Agence nationale de l’administration pénitentiaire sous l’autorité du ministère de la justice, coordonne une tournée récréative dans les maisons d’arrêt et prisons civiles du Bénin depuis le 4 Août 2018. Ceci, dans le cadre des festivités de la fête de l’indépendance du Bénin, où, le Chef de l’État, en bon Père de la Nation, a offert ces moments récréatifs aux détenus qui sont également des citoyens à part entière dans la cité.
À la phase finale de cette série de concerts animés principalement par la diva Vivi l’International, Christhelle Houndonougbo, Présidente de l’ONG DÉFENSE SANS FRONTIÈRES (DSF-ONG) fait partie des invités qui ont honoré l’étape de la prison civile de Ouidah de leur présence cet après-midi du jeudi 30 août 2018.

Dans son message aux heureux du jour (les détenus), la Présidente Christhelle Houndonougbo a délivré un discours plein d’émotion et d’espoir dont voici la substance.

<<Je voudrais remercier notre Maman, Vivi l’Internationale, qui a bien voulu m’associer à cette fête. Je lui souhaite une bonne santé. Je voudrais également, remercier mon très cher frère Gilles Yèkpè, Directeur de l’Agence pénitentiaire. Je le remercie pour le travail qu’il accomplit à la tête de cette structure depuis sa nomination pour donner un peu plus d’espoir à nos frères et sœurs qui sont dans le milieu carcéral. Je voudrais vous dire en fait, que, quand on a porté une fois le gilet que vous portez ce soir ici, on est en droit de dire qu’il faut travailler pour les autres, qu’ il faut aimer un peu plus l’autre, qu’il faut lutter pour la vie. Je suis heureuse de me retrouver parmi vous ce soir. Je suis ici sans crainte.
Je ne suis pas du tout dérangée parce que c’est un milieu que j’ai connu et que je connais. J’ai été très touchée, très émue quand j’ai eu une de nos sœurs qui disait en fait qu’on peut se retrouver pour mille et une raison dans le milieu carcéral.
Ce n’est pas forcément ceux qui ont commis des délits ; même s’ils ont commis des délits et des crimes, nous ne nous situons jamais dans le contexte des choses, nous ne pouvons jamais connaitre le motif ou les motivations.
Ce que je voudrais vous recommander, c’est que vous puissiez dignement accepter votre condition et travailler à sortir de cette condition. Je voudrais que vous sachiez que vous êtes des hommes et des femmes et que votre passage dans le milieu pénitencier n’enlève rien à ce que vous êtes ; bien au contraire, ça doit vous aguerrir et vous renforcer pour des combats futurs dès lors que vous sortirez d’ici.
Je salue les efforts du gouvernement à travers le ministère de la justice et l’Agence nationale de l’administration pénitentiaire et tout le système judiciaire pour les innovations et les réformes en cours. Je plaide pour que le milieu carcéral soit humanisé, qu’on puisse relativiser les choses, pour permettre que la popularité carcérale diminue.
Je voudrais vous dire que nous sommes avec vous et surtout avec les femmes qui sont ici avec les enfants, qui malgré leur innocence, connaissent la dureté de la vie: le milieu carcéral. Bon courage à vous.>>

 

Articles similaires

Tournée de l’ONG D... La prison civile d’Abomey est la dernière étape dans le chronogramme de la région Sud. A ce niveau, le constat est triste. Le Régisseur a mis l’accent
Audience de la Président... Christhelle HOUNDONOUGBO poursuit son plaidoyer pour l’amélioration des conditions de vie des détenus (La Présidente de DSF-ONG attire l’attention du Président Ousmane BATOKO sur la nécessité d’humaniser
Lancement du livre «... Vous êtes cordialement invités au lancement du tout premier livre « ACCUSÉE, MAIS PAS COUPABLE » de Madame Christhelle HOUNDONOUGBO le 13 Mars 2017.
Christhelle Houndonougbo ... LA FONDATION ASG, POTENTIEL PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE DSF-ONG Dans la matinée de ce jeudi 01 juin 2017, une délégation de l’Ong DÉFENSE SANS FRONTIÈRES a été reçue
Tournée de prospection d... L’ONG « DEFENSE SANS FRONTIERES » met le projecteur sur les conditions de vie dans les milieux carcéraux (La Présidente Christhelle HOUNDONOUGBO en « bon samaritain »
L’ONG DÉFENSE SANS FRO... Le www.dsfong.org est désormais fonctionnel et accessible à tous L’Organisation non gouvernementale DÉFENSE SANS FRONTIÈRES (DSF-ONG) est désormais présente sur la plateforme virtuelle. La cérémonie officielle du
Audience de DSF-ONG au mi... LA PRÉSIDENTE CHRISTHELLE HOUNDONOUGBO PLAIDE POUR L’AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE VIE DANS LES PRISONS CIVILES DU BÉNIN Le Ministre de la Justice, Me Joseph Djogbénou a accordé
Christhelle Houndonougbo ... La Présidente de l’Ong Défense Sans Frontières (DSF-ONG) était dans la soirée d’hier au cabinet du ministre des Sports.  Christhelle HOUNDONOUGBO est allée échanger avec le ministre
La prison civile de Lokos... La prison civile de Lokossa est la seule au Bénin régie par une femme Gendarme. Elle est construite en 1997 pour une capacité de 150 détenus mais
Tournée de l’ONG D... Ici, c’est l’exiguïté d’une bâtisse construise depuis les temps coloniaux qui pose problème. Les détenus sont entassés comme des rats et vivent comme si la prison était

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image

quatre × cinq =

Rejoignez-nous sur : Facebook twitter